C'est une question que j'ai de plus en plus souvent; « J'aimerais avoir un courriel personnalisé, quel service existe-il? ». Trop souvent, je vois des gens utiliser les mauvais services pour sauver quelques dollars par mois.

Votre hébergeur Web

Malgré que cette option semble être une bonne idée, je déconseille grandement cette option à mes clients. La raison est assez simple. Si le serveur Web tombe en panne, votre courriel aussi et il sera donc compliqué pour vous de communiquer dans cette situation. Les services embarqués dans le cPanel ou Plesk de votre hébergeur sont souvent mal optimisés et sécurisés en plus d'avoir des filtres anti-spam trop ou pas assez agressifs. Dites-vous que d'héberger des courriels est bien plus compliqué et délicat que d'héberger un site Web. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle les hébergeurs WordPress gérés n'hébergent pas les courriels de leurs clients en plus que ça demande relativement beaucoup de ressources.

Quoi utiliser alors?

Il existe plusieurs excellents services spécialisés pour héberger les courriels utilisant votre nom de domaine. Je vais tenter de vous donner mes impressions sur ce que je considère comme étant les meilleurs services sur Internet. Les services que je vous présente sont présentés sont choisis sur la base de la facilité d'utilisation, la sécurité, la stabilité, la fiabilité et les services complémentaires.

À mes yeux, les deux meilleurs services disponibles sont Google G Suite et Microsoft Office 365 et de loin. Ils offrent une suite bureautique en plus du service courriel.

Google G Suite

Son nom est bien connu et avec raison. La réputation de ce service n'est plus à faire, Google aura changé la façon d'offrir des services de courriels professionnels aux entreprises. Le service de courriel de Gmail est un service très efficace, sécuritaire et son filtre de anti-pourriel est une référence. Il permet l'utilisation d'applications complémentaires afin de bien se coupler avec vos services complémentaires.

Très présents chez les petites et moyennes entreprises et primé par les travailleurs autonomes, il a changé les méthodes de travail et de collaboration entre les équipes. La suite bureautique est très simple à utiliser et le partage de fichier se fait simplement et rapidement. Vous avez accès à Hangouts Chat et Meet pour communiquer entre équipes.

Positif

  • Simplicité, simplicité, simplicité
  • Sécuritaire
  • Rapide
  • Intègre tous les services Google

Négatifs

  • Google documents manque de fonctions de base
  • L'exportation est pas toujours fonctionnelle pour les documents

Office 365

Microsoft a fait beaucoup de chemin depuis les dernières années afin d'adapter ses services à l'infonuagique. Par le passé, il était lourd, lent et compliqué. Il est maintenant une référence sur le marché. Son service de courriels n'a rien à envier à qui que ce soit, il permet l'utilisation d'extensions pour augmenter les possibilités et coupler vos services complémentaires. Le filtre anti-pourriel est efficace et le service est très sécuritaire.

Les services complémentaires sont la force d'Office 365. Il offre la possibilité de gérer vos projets avec l'outil Planner qui remplace un service comme Trello. Il permet aussi à vos équipes de communiquer, en remplaçant un service comme Slack, grâce à Teams. Il y a un CRM léger d'intégré à Outlook qui est lié à tous les services. Il permet aussi d'avoir toute la suite logiciel d'Office sur 5 ordinateurs et appareils mobiles par utilisateur.

Positif

  • Service courriel solide
  • Support natif des formats de fichier bureautique les plus répandus
  • Offre logiciel plus étendue

Négatif

  • Plus lourd à charger
  • Plus complexe à configurer

Comparatif des deux options

G SuiteOffice 365 Business Premium
Service courrielGmailOutlook
Disque virtuel1 To (Drive)1 To
(OneDrive et Sharepoint)
Gestion de tâchesOuiOui
CalendrierOuiOui
NotesOuiOui
ChatHangouts ChatTeams et Skype
Vidéo conférenceHangouts Meet
(jusqu'à 50 personnes)
Teams (jusqu'à 250 personnes) et Skype
Suite bureautiqueWebWeb et applicatif
CollaborationOuiOui
CRMService tiersOui
(Customer Manager)
Service de prise de rendez-vousNonOui
(Booking)
Gestion de projetNonOui
(Microsoft Planner)
FacturationNonOui (sans tenu de livres)
Automatisation des tâchesNonOui
(Microsoft Flow)
Calcul du kilométrageNonOui
Utilisateurs maximumnon300
Prix15,60 $ CA16 $ CA

Conclusion

Avec le tableau de comparaison, il est évident que Microsoft met le paquet pour contrer l'excellence de Google en offrant une offre beaucoup plus garnie à un pris très compétitif. Il est à noter que je n'ai pas inclus toutes les capacités de la suite Microsoft. Il manque les services Staff Hub, Sway, Yammer, PowerApps, pour ne nommer que ceux-ci. Pour avoir travaillé avec les deux services je peux dire que l'avantage principal de Google est sa simplicité parce que son offre est réellement inférieure et moins complète que celle de Microsoft.

Pour avoir une service équivalent à G Suite avec Office 365, il vous en coûtera seulement 6,40 $ CA. Il m'apparaît donc que, depuis la mise à jour du prix de G Suite, Google a perdu beaucoup d’attrait et son rapport qualité/prix a aussi baissé énormément. À moins d'absolument devoir travailler avec les services Google, je vous recommande d'opter pour Office 365 pour tous ses services complémentaires et la qualité générale des services Microsoft.

Le concept d’hébergement Web peut sembler vague pour beaucoup d’entre nous. Il est pourtant essentiel à l’existence d’un site Internet. Pour bien comprendre  qu’est-ce qu’est l’hébergement, c’est comme une maison dans laquelle le site vit. L’adresse de la maison est comme le nom de domaine d’un site. Dans les faits, les sites Internet vivent sur des serveurs Web qui sont, dans les faits, de simples, quoique très puissants, ordinateurs branchés à l’Internet.

Mais quoi choisir?

Il est évident que tous les hébergeurs ne sont pas égaux. Comme tout dans la vie, il y en a des bons, des très mauvais, des très cher, des très abordables. En plus de tout ça, il y a différents types d’hébergement. De quoi s’y perdre très rapidement. Pour en faire une histoire courte, les différents types d’hébergements sont :

Évidemment, chacun de ces types a plusieurs gammes. Il est important de bien cibler nos besoins avant de commencer la recherche d’un hébergeur. Il est surtout important de comprendre dans quelle situation on choisi un plutôt qu’un autre.

L’hébergement Web partagé

Il est comme un gros bloc appartement où on a beaucoup de voisins. Tout dépend de la compagnie avec qui on fait affaire, le serveur sera plus ou moins rempli de sites. Pour bien résumer la situation, il y a des centaines, voir même des milliers, de site sur ce type d’hébergement. Il est certainement le type le plus risqué de tomber sur un mauvais joueur. Il est donc important de faire nos recherches avant de choisir ce type d’hébergement. Souvent, les mauvaises compagnies vont omettre de mettre à jour les systèmes afin d’économiser sur les coûts de maintenance. Du même coup, ce sont, la plupart du temps, les mêmes qui surchargent leurs serveurs pour aller grappiller de moindres sous de vos poches.

À qui cette solution s’adresse?

Les sites vitrines ou les petites startups. Il est à noter que si le trafic augmente, il y aura peu de marge de manœuvre pour accueillir les nouveaux visiteurs.

Voici une petite liste de bon choix :

L’hébergement optimisé pour WordPress

C’est un peu comme avoir un condo. C’est donc à mi-chemin entre l’hébergement partagé et les VPS. Dans cette catégorie, il y a beaucoup de disparité entre les bons et les moins bons. Il est évident que Managed WordPress est un « buzz word » important aujourd’hui. Il est défini comme un hébergement spécialisé pour WordPress. Souvent il vient avec des fonctions comme la copie de sauvegarde quotidienne, les mises à jour automatiques du cœur de WordPress, l’optimisation de la plateforme pour WordPress, etc. Malgré toutes ces fonctions, il faut choisir attentivement le fournisseur de service en fonction de la qualité de la technologie offerte ou de son service à la clientèle. Souvent, ce type d’hébergeur va automatiser toutes ces fonctions et attendre que quelque chose tombe en panne ou brise avant d’intervenir. Il est important de trouver une compagnie proactive afin d’y confier notre site.

À qui cette solution s’adresse?

Un site établit avec un nombre de visites important qui doit avoir une plateforme optimisée. Si vous avez besoin d’un soutien spécialisé, c’est pour vous aussi.

En voici quelques bons exemples :

Les serveurs privés virtuels

Il est comme une petite maison de ville, il y a des voisins, mais pas trop. On a droit ici à des ressources dédiées. Les processeurs et la mémoire ne sont donc pas partagés avec d’autres. Il offre donc une plus grande marge de manœuvre pour la croissance et permet d’accueillir, s’il est optimisé, de très grands nombres de visiteurs. Ce type d’hébergement se sépare en deux types par contre. Les serveurs gérés par la compagnie d’hébergement ou les serveurs gérés par l’utilisateur. Chaque option a son avantage.

Le serveur géré offre une paix d’esprit, car la compagnie gère les mises à jour, les systèmes et offre généralement un support pour tout ce qui est lié au bon fonctionnement du serveur. Il vient, la plupart du temps, équipé d’un panneau de gestion cPanel ou Plesk pour faciliter la gestion des sites par l’utilisateur sur le serveur. Les principaux désavantages sont que le coût de ces infrastructures sont souvent plus important et qu’on perd le contrôle sur le logiciel. De plus, le désavantage d’utiliser un panneau de contrôle comme cPanel ou Plesk est qu’ils sont très gourmands en ressources. On a donc une partie des ressources qui sont allouées au panneau.

Le serveur géré par l’utilisateur offre une meilleure latitude sur le plan de l’optimisation selon les besoins. On peut très bien gérer le serveur sans panneau de contrôle et on se retrouve avec une infrastructure beaucoup plus légère. La gestion du serveur se fait par un terminal avec des lignes de code pour tout installer et configurer. Si cette avenue est un peu trop complexe, on peut gérer le site avec des panneaux de contrôles externes qui configurent et optimise le serveur à notre place. On a donc les avantages des deux solutions. On peut trouver un serveur à puissance égale à bien meilleur prix, même avec un panneau de contrôle.

Mes suggestions pour VPS géré

Mes suggestions pour VPS non géré

Suggestions de panneau de contrôle

Les serveurs dédiés

Vous l’aurez compris, c’est comme la grosse maison détachée. Avec ce type d’hébergement, pas trop de problème pour grossir. Il offre beaucoup d’espace, beaucoup de puissance, mais on ne peut pas facilement mettre à jour facilement la machine. C’est une machine de guerre et s’il est bien optimisé, il peut accueillir plusieurs millions de visiteurs tous les jours. Les coûts liés à cette infrastructure sont souvent élevés.

Voici quelques exemples :

Le cloud hosting

Il est un dérivé du VPS. C’est en réalité un groupe de serveurs qui sont déployés en réseau comme un casse-tête. On a des serveurs de base de données, de cache, de calculs, etc. L’idée est de répartir la charge sur plusieurs serveurs à la place de la concentrer sur un seul. On obtient ainsi une puissance bien plus élevée qu’un serveur dédié tout en étant beaucoup plus fiable parce que cette grille permet d’avoir une redondance. Si un serveur casse, il y en a d’autres pour prendre la relève. Devant tous ces serveurs, il y en a un qui gère le trafic et le distribue de façon à ce que la charge soit répartie efficacement.

Voici quelques exemples de fournisseurs d’infrastructures :

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram